Découverte de Berlin

C’est la 2ème fois que je passe une semaine à Berlin à l’occasion du salon CiscoLive, mais je n’avais pas eu le temps de visiter à la précédente. Cette fois-ci, j’ai pris un peu plus de marge pour mon retour afin de ne pas rentrer en rush le dernier jour. Surtout qu’il y avait le stand à remballer.

J’ai passé la semaine au « SANA Hotel », bien meilleur que le « Berlin, Berlin ». Je note au passage cette chaîne d’hôtel portugaise, car ils sont top : établissement 4 étoiles, et c’est pas volé. Pourtant, ça a coûté en moyenne 112€ la nuit : on est à peine dans les tarifs d’un Mercure …

Je suis très agréablement surpris. C’est une ville cosmopolite, un mix entre Londres, Montréal et Milan. Dis comme ça, ça semble bizarre mais il y a bien une explication pour chacune des villes citées :

  • Londres pour le côté international : la cuisine du monde (de qualité), la culture et les gens assez branchés,
  • Montréal et Milan pour l’architecture : c’est un mix de ces deux villes. Pas mal de grosses avenues avec des buildings supers modernes et de vieilles bâtisses défoncées donnent un air de Montréal; des « rues » (avenues plutôt) qui débouchent sur des grandes (immenses?) places carrées donnent un air de Milan.

Quand tu te balades dans les rues, tu sens la puissance économique : c’est une ville ou il y a des tunes (les bâtiments, les voitures, etc …), tu n’es pas dans une mini-casa. Mais pourtant les prix sont bien plus abordables qu’à Paris, que ce soit pour les restaurants, la street-food ou les super-marchés. Niveau habillement, ça semble être à peu près similaire.

La différence entre Berlin Est et Berlin Ouest reste perceptible, un peu à la manière du contraste rive droite/rive gauche à Paris 🙂

C’est une ville qui se fait bien à pied, j’ai la perception d’une ville à la taille de Paris. Niveau transport c’est très bien desservi entre métro, tram, S-Bahn et bus.

Les Berlinois (s’il en existe, comme dans toutes les grandes villes) sont sympa et serviables. Les gens sont en général assez impressionnants d’honnêteté. La 1ère fois j’ai fais tomber mon portefeuille dans le métro juste en descendant : Ceux à l’intérieur et ceux qui montaient se sont tous agités pour me le signaler. La second fois, j’ai fais tombé un mouchoir : le groupe de personnes que je croisais dans la rue s’est précipité pareil (la nana a même ramassé le mouchoir pour me le tendre avant de se rendre compte de ce que c’était, beurk).

Les restos

Durant cette semaine j’ai mangé les cuisines suivantes :

  • Allemande au Nolle avec Yvan et tout un groupe de frenchy. Bien copieux et bourratif, en mode allemand quoi.
  • Italienne au Nuovo Mario avec Mario, ca ne s’invente pas. Bonne cuisine italienne, mention pour la minestrone et les gnocchis,
  • Française à l’Entrecôte avec Patrick. Transporté dans un bistrot parisien (y’a même l’attente et le serveur limite chiant),
  • Turque au Mustafa’s et au Ruya Gemüse Kebap : du döner avec des légumes frites ET des légumes frais. Une belle découverte, mais faut avoir le courage de faire la queue au Mustafa’s,
  • Taïwanaise au Lon-Men’s Noodle House : Waw. Ça c’est du noodle bar authentique 🙂
Posted in

Leave a Reply